Le contexte géographique :

La commune d’Eschbourg-Graufthal possède la particularité de regrouper deux villages sans relation visuelle directe et aux contextes paysagers différents.

Perché sur un plateau gréseux ouvert, le village d’Eschbourg occupe une position en balcon dans une importante clairière ouverte entourée de sa forêt communale et de la forêt domaniale.

Graufthal est implantée en fond de vallée dans un élargissement à la confluence de la Zinsel du Sud et du Rethalerbaechel. Nichées contre les imposantes falaises de grès, apparaissent les Maisons des Rochers, site touristique réputé et fréquenté par plus de 20 000 visiteurs chaque année, ainsi que les vestiges d’une abbaye du 12e siècle.

Ces deux villages forment une commune de 500 habitants au cœur du Parc Naturel Régional des Vosges du Nord et du Pays de La Petite Pierre. Elle s’étend sur 1405 hectares dont plus de la moitié couverts de forêt, l’altitude varie entre 200 m pour la vallée et 385 m au Weyerkopf, point culminant.

Un peu d’histoire :

L’origine du nom d’Eschbourg vient probablement du germanique Esche (le frêne), rappelant la belle forêt qui entoure le village.

La localité appartenait à l’évêché de Metz et faisait partie des biens de l’abbaye Saint Gangolphe de Graufthal. Le lieu-dit Esperg est donné en fief au sire de Lutzelburg. En 1523, les comtes palatins s’accaparent les lieux et les intègrent dans au comté de La Petite Pierre. La Réforme est introduite en 1560. Le hameau de Graufthal est alors peuplé de 19 familles tandis qu’il n’y en a que 5 à Eschbourg.

Au 19e siècle la localité d’Eschbourg est réputée pour ses châles fabriqués à domicile par les « tricoteuses » pour des entreprises de Wasselonne. A partir de 1900 s’y ajoutent la layette et le tricotage des chaussons et bas. Les hommes sont pour la plupart bûcherons, alors qu’à Graufthal, où un moulin fonctionnait vers 1604, les hommes sont artisans du bois, charrons et bûcherons.

 

 Évolution de la population  

1793

1800

1806

1821

1831

1836

1841

1846

1851

535

608

671

766

814

829

790

768

785

 

1856

1861

1866

1871

1875

1880

1885

1890

1895

773

794

833

839

823

849

842

852

823

 

1900

1905

1910

1921

1926

1931

1936

1946

1954

856

911

912

825

803

756

756

766

658

 

1962

1968

1975

1982

1990

1999

2006

2011

2014

685

686

626

574

522

499

484

501

494

 

Le Patrimoine :

L'église protestante d'Eschbourg


 eglise protestante eschbourg

 

L'église catholique de Graufthal


 eglise catholique graufthal

 

L'église protestante de Graufthal


 eglise protestante graufthal

 

Les Maisons des Rochers


 maisons des rochers

 

Le circuit des fontaines :

Le circuit n'est pas très long, à peine plus de 6 kilomètres. Le dénivelé est également assez faible.

L'intérêt de cette courte rando est de partir à la découverte d'anciennes fontaines un peu oubliées, aux noms étranges tels que "fontaine du Weyerstell, Ribpfaedel, Stengelberg, Zimmerhell" ou encore "fontaine du Diable"

Sur ce circuit balisé "anneau jaune" se trouve 2 tables de pique-nique situées sur les faibles hauteurs d'Eschbourg.

Le parcours offre un joli point de vue sur le vallon de Graufthal et les maisons troglodytiques.

 

Accédez au détail du parcours en cliquant sur la carte

carte parcours circuit des fontaines